Hausse de tarif du métro à Longueuil et Laval dénoncée

5,25 $, au lieu de 3,50 $, c’est le montant que devront débourser les usagers du métro à Longueuil et à Laval pour un titre unitaire à partir du 1er juillet 2022. Cette hausse ne passe pas aux yeux de l’Association pour le transport collectif de la Rive-Sud (ATCRS), un regroupement d’usagers de la Rive-Sud, qui demande à l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) de reconsidérer sa décision.

« Pour un couple qui prend le métro à Longueuil pour se rendre à Montréal, on parle d’une vingtaine de dollars pour un déplacement. À ce prix-là, l’automobile devient très concurrentielle, » dénonce Axel Fournier, porte-parole de l’ATCRS. « Une famille de Longueuil qui se rend au Parc Jean-Drapeau va payer 5,25 $ pour chaque personne pour atteindre une seule station, ce qui est nettement excessif ».

Pendant ce temps, sur l’Île de Montréal, le tarif unitaire demeure à 3,50 $ et est étendu à tous les modes de transport (métro, autobus, train de banlieue, de même que le futur REM).  « L’ARTM justifie sa hausse à Longueuil en invoquant l’équité avec les usagers du REM à Brossard qui payeront aussi 5,25 $ pour avoir accès au nouveau service. Pourtant, dans le West Island, le REM va coûter 3,50 $ par passage, malgré une distance plus grande, » explique M. Fournier.

Le nouveau tarif s’appliquera également aux usagers qui partent de Montréal pour se diriger vers une station de métro à Longueuil ou à Laval. « Plusieurs Montréalais auront une mauvaise surprise lorsqu’ils vont recevoir une amende de 200 $ pour être descendus à Longueuil ou Laval en ayant utilisé leur carte mensuelle de Montréal, » prédit M. Fournier. « D’ailleurs, avec les problèmes techniques de l’ARTM, cela risque même d’arriver à un usager qui a acheté le bon titre, mais pour lequel la machine n’a pas validé le bon titre », anticipe M. Fournier.

Publié dans Général | Commentaires fermés sur Hausse de tarif du métro à Longueuil et Laval dénoncée

Ligne 700 d’exo : une bonification saluée par les usagers

À partir du 4 avril prochain, exo bonifiera substantiellement l’offre de service dans le secteur Sorel-Varennes avec l’ajout en semaine de 9 départs de Sorel-Tracy en direction de Longueuil (6 départs en direction contraire) et de 5 départs en fin de semaine dans les deux directions. Cette décision est saluée par l’Association pour le transport collectif de la Rive-Sud  (ATCRS) en raison des bénéfices substantiels pour les usagers situés sur le parcours de la ligne 700 (Sorel-Tracy, Contrecœur, Verchères et Varennes).

Selon l’association, non seulement exo vient améliorer l’offre de service (des bus circuleront aux 30 minutes ou moins pendant une grande partie de la journée), mais le service sera désormais cadencé. Cela signifie que les départs de Longueuil se feront à chaque heure de manière systématique (ex. 7h10, 8h10, 9h10) et non de manière aléatoire, comme c’était auparavant le cas. Entre ces départs, il y aura généralement des départs intercalés (ex. 8h40).

« Le cadencement permet une prévisibilité pour les usagers qui pourront savoir l’heure de départ des autobus sans avoir à consulter l’horaire, » explique Axel Fournier, porte-parole de l’ATCRS. « De plus, les heures de départs choisies par exo cadrent très bien avec l’arrivée des métros, ce qui permet de limiter le temps d’attente au Terminus Longueuil », ajoute-t-il.

Au-delà du cadencement, l’Association pour le transport collectif de la Rive-Sud appuie le fait que l’accent ait été mis sur les bonifications hors pointe, plutôt que le service aux heures de pointe. La pandémie a réduit le nombre de navetteurs aux heures de pointe, mais la demande hors pointe est demeurée plus vigoureuse. « Les usagers réclament depuis plusieurs années une bonification du service hors pointe et nous sommes heureux de voir exo emprunter cette voie », précise M. Fournier.

Cette bonification du service hors pointe s’effectue dans un contexte où les travaux du pont-tunnel Louis-Hippolyte-LaFontaine vont accroître les bouchons de circulation hors des heures de pointe, rendant d’autant plus importante la bonification du transport collectif à ces moments. Ces bonifications interviennent quelques mois après la mise en place de la nouvelle ligne 532 d’exo, laquelle relie Varennes au Terminus Radisson à Montréal, lors des jours de semaine.

Publié dans Général | Commentaires fermés sur Ligne 700 d’exo : une bonification saluée par les usagers

Nouveau service d’autobus Varennes-Terminus Radisson

Depuis le 13 décembre 2021, exo offre un nouveau service d’autobus entre le stationnement incitatif Jules-Phaneuf à Varennes et le Terminus Radisson à Montréal (ligne 532). Ce service opère du lundi au vendredi de 5h00 à 21h00.

Ce nouveau service permet de relier plus efficacement l’est de Montréal à Varennes. Cela s’avère d’autant plus important pour attirer de la main-d’œuvre dans la région. « En effet, l’est de Montréal constitue un grand bassin de travailleurs potentiels dans un contexte où notre région souffre de pénurie de main d’œuvre. En outre, ce nouveau service peut être utile pour les Varennois qui ont besoin de se rendre dans l’est de Montréal ou d’utiliser la ligne verte du métro », explique Axel Fournier, porte-parole de l’ATCRS.

L’ATRCS encourage les entreprises à faire connaître la nouvelle ligne 532 auprès de leurs employés et clients. Toutefois, l’ATCRS déplore que bien que le service passe à Boucherville (coin route 132, boulevard De Montbrun), il est interdit d’embarquer à cet arrêt en direction de Montréal.

Il est à noter qu’exo a aussi lancé deux nouvelles lignes au départ de Beloeil et Sainte-Julie en direction du Terminus Radisson (lignes 520 et 521). De plus, le RTL a mis en place un nouveau service en direction du Terminus Radisson (ligne 461), lequel relie ce terminus aux stationnements incitatifs De Mortagne et de Touraine et ce, sept jours par semaine à compte du 13 décembre 2021.

Baisse de tarifs

Le 1er décembre, l’Autorité régionale de Transport métropolitain (ARTM) a adopté une nouvelle grille qui comporte des réductions tarifaires. Déjà la refonte de la tarification lancée en juillet comportait des réductions intéressantes pour les usagers du transport collectif.

Le titre ABC sur une carte comportant 10 billets a été abaissé en décembre à 5,40 $ le passage. La zone ABC de ce titre permet d’utiliser le transport collectif d’exo, du RTL de la STM et même de la STL avec un seul passage. Donc l’aller-retour revient à 10,80 $.

« Avant la refonte tarifaire, il fallait un titre exo (5,10 $) et un titre STM (3,00 $). Pour se rendre à Montréal, l’aller-retour coûtait donc 16,20 $, et plus si on achetait les billets à l’unité. Cela constitue une économie appréciable, précise Louise Girard, membre du conseil d’administration de l’ATCRS.

Publié dans Général | Commentaires fermés sur Nouveau service d’autobus Varennes-Terminus Radisson

Autobus du RTL : le retour au service de 2019 demandé pour 2022

L’Association pour le transport collectif de la Rive-Sud (ATCRS) interpelle les candidats aux élections municipales dans l’agglomération de Longueuil afin que ceux-ci redonnent au Réseau de transport de Longueuil (RTL) un financement équivalent à celui qui prévalait en 2019.

« Avec l’arrivée du Réseau express métropolitain (REM), le RTL aura une flotte d’autobus disponible pour améliorer les services internes à l’agglomération », explique Axel Fournier, porte-parole de l’ATCRS. « Pourtant, selon les échos que nous avons, l’agglomération de Longueuil prévoit profiter de l’occasion pour réduire le service d’autobus de façon permanente en dessous du niveau de 2019 », ajoute-t-il.

L’ATCRS demande donc aux candidats aux élections municipales de Longueuil, Brossard, Saint-Lambert et Saint-Bruno-de-Montarville, ainsi qu’aux élus de Boucherville, de s’engager à redéployer en 2022 une offre de services équivalente à celle prépandémie.

« Il est vrai que l’achalandage vers le centre-ville a diminué en raison du télétravail, mais cela devrait constituer une opportunité pour redéployer les véhicules et améliorer la desserte interne à l’agglomération que tous décrivent comme insuffisante, particulièrement en dehors des heures de pointes », croit M. Fournier.

Les villes de l’agglomération de Longueuil ont profité en 2020 de l’aide gouvernementale d’urgence au transport collectif pour générer des surplus de plus de 90 millions de dollars (Ville de Longueuil : 51,3 millions; Brossard : 21,9 millions; Saint-Bruno-de-Montarville : 10,8 millions; Boucherville 9,5 millions; Saint-Lambert : 2,6 millions). Ces surplus ont été en partie réalisés avec de l’argent versé par le gouvernement pour préserver les services de transport collectif. L’ATCRS croit que les futurs élus ont le devoir moral de s’assurer que le RTL donne le même service qu’avant la pandémie lors de l’entrée en fonction du REM en 2022.

« Nous soutenons le déploiement d’un mode de transport structurant est-ouest, mais avant d’investir dans des infrastructures lourdes, encore faut-il être capable de ramener le service d’autobus au niveau de 2019 », ajoute M. Fournier. « Sinon, il sera difficile de croire que les candidats sont sérieusement intéressés à développer le transport collectif sur la Rive-Sud ».

Publié dans Général | Commentaires fermés sur Autobus du RTL : le retour au service de 2019 demandé pour 2022

Les usagers saluent le retour d’exo à Salaberry-de-Valleyfield

À partir du 23 août 2021, les usagers du transport collectif pourront à nouveau utiliser la ligne 1 d’exo entre Salaberry-de-Valleyfield et Montréal, sans devoir changer de véhicule. Cette décision est saluée par l’Association pour le transport collectif de la Rive-Sud (ATCRS), puisqu’elle répond aux demandes des usagers de la région qui avaient exprimé leur désaccord suite à l’interruption du service direct en janvier dernier.

La nouvelle du retour a été annoncée discrètement sur le site internet d’exo. Quatre arrêts seront desservis sur le territoire de Salaberry-de-Valleyfield, à savoir le Terminus Salaberry-de-Valleyfield, le Collège de Valleyfield, l’Hôpital du Suroît et le Palais de Justice. Ces arrêts ne pourront pas servir pour des déplacements à l’intérieur de cette municipalité. Ils desservent néanmoins des pôles régionaux importants pour les habitants de Beauharnois, Léry et Châteauguay qui pourront désormais utiliser la ligne 1 d’exo pour s’y rendre.

« Nous nous réjouissons du retour du service direct vers Salaberry-de-Valleyfield », a déclaré Axel Fournier, porte-parole de l’ATCRS. « La décision de couper ce service forçait les usagers à prendre une correspondance avec une ligne locale, la ligne 11, ce qui réduisait la qualité du service », a-t-il ajouté.

Une consultation menée ce printemps conjointement par Trajectoire Québec et l’ATCRS avait permis de noter les préoccupations des usagers qui étaient nombreux à déplorer la diminution de qualité de service que représentait la disparition du service direct.

Les deux organisations ont par ailleurs sensibilisé, tant les administrations municipales qu’exo et l’Autorité régionale de transport métropolitain sur les demandes des usagers relativement au service direct de la ligne 1 entre Salaberry-de-Valleyfield et Montréal.

« La réintroduction du service direct vient réduire l’incertitude des usagers qui ne seront plus tributaires d’une correspondance qui peut être manquée en raison de retards sur le Pont Honoré Mercier, » a conclu M. Fournier.

Publié dans Général | Commentaires fermés sur Les usagers saluent le retour d’exo à Salaberry-de-Valleyfield

Refonte des services d’autobus : des modifications d’exo saluées par l’ATCRS

L’Association pour le transport collectif de la Rive-Sud (ATCRS) salue les modifications apportées par exo à son projet de refonte de services d’autobus pour les secteurs Chambly-Richelieu-Carignan, Le Richelain et Roussillon. Ces ajustements à la proposition initiale de l’exploitant de transport collectif visent à répondre à des préoccupations qui ont été exprimées lors d’une consultation qui a été menée sur ce projet. Le nouveau réseau d’autobus bonifié doit être inauguré lors de la mise en fonction de l’antenne sud du REM.

Aux yeux de l’ATCRS, plusieurs modifications représentent des gains importants pour les usagers. Ainsi, la nouvelle ligne C-11 (Chambly-Carignan-Longueuil, via les Promenades Saint-Bruno) verra sa fréquence doublée. Elle passera d’un départ à toutes les 120 minutes à un départ toutes les 60 minutes.

Par ailleurs, dans les secteurs Roussillon et Le Richelain, exo bonifie la desserte de sa ligne centrale R-1 qui reliera Saint-Constant, Delson, Candiac et La Prairie à la station Panama du REM à Brossard. En plus d’améliorer la connectivité entre les municipalités, cette nouvelle ligne verra sa fréquence augmentée jusqu’à un départ toutes les 20 minutes entre 9h00 et 15h00.

« Ces deux changements ont été apportés à la demande des usagers », a souligné Axel Fournier, porte-parole de l’Association pour le transport collectif de la Rive-Sud. « Nous saluons ainsi l’ouverture d’exo qui a intégré ces changements à son plan de refonte », a-t-il ajouté. L’ATCRS entend surveiller de près la mise en place du nouveau réseau dans les trois secteurs visés.

Refonte proposée par exo (site externe): https://consultations.exo.quebec/refonte

Publié dans Communiqués de presse, Général | Commentaires fermés sur Refonte des services d’autobus : des modifications d’exo saluées par l’ATCRS

Mémoire sur la tarification présenté à l’ARTM

L’ATCRS a déposé un mémoire à l’ARTM le 4 octobre dernier, relativement à la refonte de la tarification proposée par l’organisme public.

L’ATCRS a également présenté son mémoire le 21 octobre dernier, lors des consultations publiques conduites par l’ARTM.

Voici le lien vers le mémoire que nous avons remis à l’ARTM le 4 octobre 2020: http://www.atcrs.ca/wp-content/uploads/2020/10/memoire-artm-1.pdf

Voici le lien vers la présentation de l’ATCRS lors de la soirée du 21 octobre 2020: https://www.youtube.com/watch?v=Ue88020eokM

Publié dans Général | Commentaires fermés sur Mémoire sur la tarification présenté à l’ARTM

REM : les usagers du West Island subventionné par la Rive-Sud

Le projet de refonte tarifaire présenté par l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) entraînera une hausse significative des dépenses pour les usagers de l’agglomération de Longueuil, alors même que les usagers du West Island bénéficieront d’une baisse importante de tarifs.

Présentement, les usagers de l’agglomération de Longueuil paient 100 $ pour une carte mensuelle qui leur donne accès à l’ensemble du service d’autobus du Réseau de transport de Longueuil (RTL). Avec la refonte tarifaire projetée et l’arrivée du Réseau express métropolitain (REM) qui interdit l’accès des autobus du RTL au pont Samuel-De Champlain, les usagers devront payer 144 $ pour avoir accès au REM vers Montréal.

De plus, la carte mensuelle à 100 $ ne couvrira plus les quelques lignes du RTL (55, 61 et 170) qui continueront à traverser les autres ponts. « Il est inéquitable que l’usager qui n’utilise que les autobus du RTL sur la Rive-Sud doive payer 100 $, alors qu’à Montréal la carte mensuelle n’est que de 90 $», estime Jean-Michel Laliberté, porte-parole de l’Association pour le transport collectif de la Rive-Sud.

Dans le West Island, cependant, le projet de refonte tarifaire met fin aux différentes zones tarifaires, de sorte que les usagers qui paient actuellement une carte mensuelle TRAM 3 à 141 $ verront le tarif baisser à 90 $ par mois, laquelle donnera accès au REM. « Si le REM justifie une hausse de tarifs à Brossard, ce devrait être la même chose dans le West Island, sans quoi la réforme serait injuste », affirme M. Laliberté.

« Le trajet de Brossard vers la gare Centrale ne prendra que 15 kilomètres; de Kirkland à la gare Centrale, le trajet est d’environ 30 kilomètres. Il est illogique de baisser à 90 $ le tarif à Kirkland, alors que celui-ci est augmenté à 144 $ à Brossard », ajoute M. Laliberté. Ce rabais se répercutera dans le portefeuille des contribuables de la Rive-Sud, car la Loi sur l’Autorité régionale de transport métropolitain prévoit que le déficit d’exploitation du REM sera financé par une contribution des municipalités en proportion de l’usage qu’en feront leurs résidents.

Le projet de refonte tarifaire contient néanmoins des éléments positifs pour les usagers de la couronne sud. En effet, les tarifs d’exo seront harmonisés, facilitant la mobilité à l’intérieur de la couronne sud. « Avec l’harmonisation, il sera possible de se déplacer en autobus ou en train dans la couronne, sans payer des tarifs exorbitants, » conclut M. Laliberté.

Publié dans Général | Commentaires fermés sur REM : les usagers du West Island subventionné par la Rive-Sud

Coupures au RTL dénoncées par les usagers

Les nouvelles coupures de service imposées par l’ARTM au Réseau de Transport de Longueuil sont inacceptables pour l’Association pour le transport collectif de la Rive-Sud (ATCRS). Le Réseau de Transport de Longueuil a récemment annoncé par communiqué se faire imposer des coupures de service significatives en raison du déficit causé par la chute des revenus de tarification. L’Association pour le transport collectif de la Rive-Sud craint que ces coupures ne deviennent permanentes. « L’ARTM doit présenter un calendrier réaliste de retour au service normal », déclare Jean-Michel Laliberté, porte-parole de l’Association pour le transport collectif de la Rive-Sud.

Bien que l’achalandage en direction du centre-ville ait baissé, les citoyens continuent de se déplacer dans les pôles de l’agglomération. Au lieu de viser le redéploiement de l’offre de transport collectif, l’ARTM a choisi de réduire le service. Il est pourtant nécessaire de s’assurer que les autobus permettent de maintenir une certaine distance entre les usagers afin de rétablir la confiance de ceux-ci.

L’ARTM dispose du pouvoir unilatéral de transférer son déficit d’exploitation aux municipalités locales qui, elles, peuvent emprunter à la fin de leur année financière pour consolider le déficit. En choisissant plutôt de couper dans les services, l’ARTM démontre que sa volonté n’est pas de développer le transport collectif, mais plutôt d’atteindre des objectifs comptables à court terme. « C’est un manque flagrant de vision dans un contexte de lutte contre les changements climatiques », affirme Jean-Michel Laliberté, porte-parole de l’ATCRS.

L’ATCRS constate par ailleurs que les Sociétés de transport de Montréal et de Laval ne sont pas soumises aux mêmes coupures. Ainsi, l’offre de service de l’agglomération de Longueuil se trouve fortement diminuée par rapport à ses voisines. « L’ARTM a un rôle indépendant d’intégration des services de transport collectif à l’échelle métropolitaine. Elle ne peut permettre qu’une partie du territoire soit moins desservie que ses voisines pour des raisons politiques », ajoute Jean-Michel Laliberté.

De son côté, le conseil d’agglomération de Longueuil devrait s’inspirer de Montréal et Laval qui ont choisi de maintenir leur service dans le but de permettre une distance entre les usagers.  « Il sera difficile de prendre au sérieux l’agglomération dans sa vision de lutte aux changements climatiques si elle maintient ces coupes en 2021 », conclut M. Laliberté.

Publié dans Général | Commentaires fermés sur Coupures au RTL dénoncées par les usagers

Budget du Québec : l’ATCRS salue les investissements en transport collectif

L’Association pour le transport collectif de la Rive-Sud (ATCRS) accueille favorablement les investissements en transport collectif qui ont été annoncés le 10 mars dernier dans le discours sur le budget du ministre des Finances du Québec, Eric Girard. L’organisme, qui représente des usagers, souhaite que ces investissements puissent ultimement permettre de bonifier les services offerts par les réseaux de transport dans la couronne sud.

Dans le discours qu’il a prononcé, le ministre Girard a annoncé des sommes supplémentaires pour le développement de projets dans le secteur du transport collectif, se disant résolument orienté vers la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Il a notamment prévu l’injection de fonds pour appuyer des projets structurants de transport collectif électrique à Longueuil et à Chambly.

C’est un pas dans la bonne direction aux yeux de Jean-Michel Laliberté, porte-parole de l’ATCRS, qui juge nécessaire de développer des liaisons plus fréquentes dans la couronne sud. « Si l’on veut convaincre un plus grand nombre de gens de délaisser l’automobile et d’adopter le transport collectif, il faut absolument offrir des services fréquents, fiables et abordables », a fait valoir M. Laliberté. 

Tout en saluant la venue de nouveaux projets, l’ATCRS souligne l’importance de développer des interconnexions efficaces entre les différents modes de transport collectif. L’association considère également que le gouvernement doit financer adéquatement les opérations des organismes de transport existants, et ce, dans les plus courts délais.  « De nombreuses lignes d’autobus existantes sont utilisées à pleine capacité, et les besoins sont nombreux. Or, aucune somme supplémentaire n’a été annoncée cette année pour financer l’exploitation des réseaux de transport collectif, » ajoute M Laliberté.

Publié dans Général | Marqué avec | Commentaires fermés sur Budget du Québec : l’ATCRS salue les investissements en transport collectif